L'ARBRE MYSTÈRE DE DES DESCENDANTS
DE
FRANÇOIS CHÉNIER ET PHILOMÈNE MORIN

La branche de cet arbre de la famille a été travaillé par moi-même et beaucoup d'autres généalogistes depuis de nombreuses années. Pour ma part, plus de 27 ans. La raison que cette branche est placée dans mon site comme une “ligné unique" est parce que je ne sais pas si elle appartient à la lignée des descendants de Bertrand Chesnay dit Lagarenne ou à la lignée des descendants de Jean Chénier et Jacqueline Sédilot.

Cette ligne se compose d'environ 250 personnes. L'ancêtre est François Chénier et son épouse Philomène Morin. Presque tous les records pour François Chénier indiquer qu'il était du Nouveau-Brunswick. Nous avons pas trouvé de documents pour indiquer où Philomène Morin vient.

François et Philomène ont eu un fils nommé François, né au Nouveau-Brunswick, selon certains documents. Il a ensuite déménagé à l'Ontario, où il a épousé une Marie-Louise St-Denis, fille de Louis-Joseph St-Denis et Lucie Thivièrge dans la cathédrale Notre-Dame d'Ottawa 26 Juillet 1881.

Les efforts pour trouver les parents de François Chénier ont été exhaustif pour beaucoup d'entre nous chercheurs, mais peut-être quelqu'un pourrait avoir des renseignements à qui ses parents peuvent l'être.

Ayant cette ligne visible au plus grand nombre possible peut nous aider à trouver ce lien manquant et insaisissable.